Recherche

Notre programme de recherche «Vers une meilleure prise en charge des victimes d’actes de violence grave» se divise en cinq volets.

Il vise à développer, approfondir, transmettre et partager les connaissances sur la violence en milieu de travail en fonction du sexe et du genre des travailleuses et des travailleurs en ce qui a trait :

  • à la dimension épidémiologique et contextuelle de la violence en milieu de travail
  • à l’impact des actes de violence grave (AVG) sur la santé mais également sur la qualité de vie au travail
  • aux besoins en matière de soutien formel et informel à la suite d’un épisode de violence
  • aux méthodes de prise en charge les plus efficaces et efficientes pour prévenir la violence et ses conséquences
  • aux moyens les plus appropriés pour faciliter le recours et l’accès aux services

Ce programme se concentre précisément sur la violence grave en milieu de travail commise par :

  • une étrangère ou un étranger
  • une cliente ou un client / une usagère ou un usager / une patiente ou un patient ou
  • un ou une collègue

Soit tout acte qui menace directement ou indirectement la sécurité, l’intégrité physique et le bien-être psychologique d’un ou de plusieurs employées et employés dans le cadre de leurs fonctions.

Les questions de recherche que nous investiguons sont innovatrices, mais également prioritaires étant donné l’importance des conséquences négatives engendrées par l’exposition aux AVG en milieu de travail. Les études planifiées dans chacun des volets donneront lieu à une compréhension approfondie du phénomène, mais aussi à une amélioration de l’aide apportée aux travailleuses et travailleurs. Des actions concrètes et rapides en découleront et auront un impact positif significatif sur la santé des travailleuses et travailleurs, sur la gestion des incapacités, ainsi que sur les coûts sociaux et économiques qui y sont reliés.