• Accueil
  • »
  • Outils
  • »
  • Résultats – Effets des actes de violence grave chez des chauffeurs et chauffeuses d’autobus de la Société de transport de Montréal (STM)

Résultats – Effets des actes de violence grave chez des chauffeurs et chauffeuses d’autobus de la Société de transport de Montréal (STM)

stm-150x150

Voici les résultats d’une étude que notre équipe a mené auprès des chauffeurs et chauffeuses d’autobus de la STM. Pendant 1 an, nous avons suivi 118 chauffeurs qui ont été victimes ou témoins de violence dans leur milieu de travail. Les méfaits dont sont parfois victimes les chauffeurs de bus peuvent avoir des conséquences psychologiques de différentes natures sur une certaine période après l’incident.

Comme c’est le cas pour la plupart des emplois ayant des contacts directs et réguliers avec de la clientèle, l’équipe de recherche à noté chez les participants que l’ESA, le TSPT et la détresse psychologique sont liés à une diminution du sentiment de sécurité au travail et de la confiance en leurs capacités à gérer les situations de violence, ainsi qu’à une diminution de leur bien-être au travail, concernant leur santé physique ou leurs relations sociales.

Fichier(s) joint(s)

rapport-STM-2017